No Vox

Lettre de l’Association Namanegbzanga au Premier Ministre

lundi 28 février 2011

Monsieur le Premier Ministre c’est avec honneur que l’Association Namanegbzanga(mouvement social qui lutte pour le droit au logement et contre l’expropriatin et l’expulsion des habitants au Burkina Faso) vous adresse cette lettre de nature à vous intéresser particulièrement ;en vu de amener à prendre une décision en faveur des populations de Ouagadougou et plus particulièrement celles de l’arrondissement de Boulmiougou qui depuis près d’une décennie ont des difficultés pour leur logement. Nous voulons dire que la mairie de Boulmiougou a trompé la population dans les attributions des parcelles. Des gens ont payé des sommes allant de 35000 à 75000f à la mairie de Boulmiougou espérant avoir une parcelle pour dormir ,malheureusement ces personnes sont toujours dans l’attente.La mairie ne parle plus d’eux .Ces personnes n’ont plus leurs argents ni leurs parcelles .D’autres sont menacés de déguerpissement en faveur des plus riches . Monsieur le Premier Ministre voiçi une déclaration du maire de Boulmiougou faite sur les antennes de la radio Salakoloto le 08 Aout 2010 :’’j’ai envoyé un conseiller à Boanssa d’aller faire un recenssement de 100 personnes ,à son retour , j’ai apréhendé une liste de 800 personnes que le conseiller aurait vendu le carton entre 200000 et 300000f .’’ Cette déclaration prouve que les parcelles qui avaient été dégagées pour ceux qui en avaient droit avaient été vendues par la mairie aux riches au détriment des pauvres . Namanegbzanga membre du reseau No-vox Burkina dénonce cette injustice et vous demande d’observer strictement cette déclaration . Monsieur le Premier Ministre ,ce sale travail de la mairie de Boulmiougou ne s’est pas limité à Boanssa seulement mais dans les secteurs et autres villages de l’arrondissement de Boulmiougou .Voila pourquoi il ya des problèmes sur les attributions de parcelles à Boulmiougou. Namanegbzanga proteste contre cette manière de travail et trouve cela comme un déni des droits démocratiques . Namanegbzanga vous demande donc d’intervenir sans plus attendre por faire cesser toute activité du maire du Boulmiougou sur les attributions de parcelles . Namanegbzanga vous engage à bien vouloir tenir compte de sa déclaration .

Veillez reçevoir Monsieur le Premier Minstre ,l’expression les plus distingués.

Le président de Namanegbzaga Nikièma O Mathurin


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 34985

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Burkina Faso  Suivre la vie du site Association Namanagd-Zanga de Nagrin   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License