No Vox

Les prêts pourris de l’Europe à l’Afrique

vendredi 3 décembre 2010

La Banque européenne d’investissement (BEI), dont l’État français est actionnaire, encourage la corruption et l’évasion fiscale en Afrique. C’est l’accusation lancée par le collectif Counter Balance, dont fait partie l’ONG Les Amis de la Terre. Dans un rapport récent, Counter Balance analyse comment les prêts de la BEI « vont à l’encontre de toute logique de développement ». Ces prêts sont accordés de plus en plus via des banques et fonds d’investissements « aux exigences de rentabilités exorbitantes ». Et 60% des fonds d’investissements examinés par les auteurs sont enregistrés dans l’Île Maurice, paradis fiscal notoire.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 36254

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Bibliothèque   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License